covid-19 : infos aux salariés des toutes petites entreprises

Publié le 06/04/2020

Face à cette situation grave et inédite d’une crise sanitaire et économique, il convient désormais de faire preuve de solidarité et de prendre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des salariés et sauvegarder les emplois.

Il convient de permettre aux personnels en contact d’être protéger de manière correcte, de faire face à cette crise sanitaire en leur donnant tous les moyens d’agir. Il convient de ne pas laisser les travailleurs seuls face à cette crise.
La CFDT compte tenir son rôle auprès des adhérent.es, militant.es, salarié.es des toutes petites entreprises, bien souvent isolés, seuls face à leurs employeurs, mais aussi de l’ensemble de la société. Vous trouverez, en écrivant à covid-19@cfdt.fr ,  une foire aux questions qui peut vous apporter des premières réponses. Elle sera régulièrement enrichie grâce aux questions que vous nous posez. Certaines réponses pourront également être modifiées en fonction des évolutions de la situation et des mesures prises par le gouvernement.


Le Gouvernement à légiférer par ordonnances dans plusieurs domaines, et permet par décision unilatérale de l’employeur de revoir certaines dispositions :

-         Les horaires de travail de 35 heures hebdomadaires (60 heures dans certains secteurs),

-         La prise obligatoire de congés payés (6 jours, par négociations de branches, obtenue par la CFDT),

-         Le délai de prévenance.

-         Le repos hebdomadaire,

-         La possibilité d’imposer des jours de RTT aux salariés.

-         Etc…

De ce fait, dans cette période complexe, la CFDT Nouvelle-Aquitaine accompagne les équipes CFDT des petites et grandes entreprises, administrations confrontées aux conséquences de la crise sanitaire dans le monde du travail, en mettant en alerte ses plus de 1 000 militant.e.s mandatés sur l’ensemble de nos 13 territoires.

Elle soutient les salarié.es qui sont les plus impactés par cette situation : santé, service à la personne, bâtiment, transport, agriculture, commerces …

Elle fait également remonter au niveau du Ministère du Travail les problèmes rencontrés sur le terrain, avec par exemple les salariés saisonniers, qui durant la période d’essai à la suite du confinement se sont retrouvés remerciés dans certains secteurs.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS